Coordinateur Planification d'Urgence

Dans l'Arrêté Royal du 16 février 2006 relatif aux plans d'urgence et d'intervention, le législateur avait prévu que chaque Autorité devait disposer d'un “Fonctionnaire responsable de la Planification d'Urgence”, que l'on désigne souvent sous le terme “PLANU”. Le terme “responsable” utilisé dans l'AR était sujet à discussion et de nombreux PLANU préfèraient utiliser le terme “en charge”.

En 2016, des travaux ont été entrepris par le Centre de Crise Fédéral pour actualiser la réglementation:

Ces travaux ont abouti à la publication de l'Arrêté Royal du 22 mai 2019.

Comme expliqué par le Centre de Crise, cet Arrêté Royal actualise le précédent pour mieux répondre aux réalités du terrain.

Ce nouvel arrêté apporte également une réponse à une attente des “fonctionnaires planu” “coordinateurs planification d'urgence” dont les tâches sont maintenant précisées. Fonction qui sera officialisée par la délivrance d'une carte d’identification personnelle délivrée dans les conditions et selon les modalités fixées par le ministre compétent (Art. 4 § 5).

Dans le cadre de la planification d'urgence

AR, CHAPITRE II – Planification d’urgence à l’échelon communal et provincial, Section II - Cellule de sécurité et coordinateur planification d’urgence, Art. 4.

§ 3. La fonction de coordinateur planification d’urgence doit être assurée pour chaque province et pour chaque commune, par une ou plusieurs personnes.

§ 4. Le coordinateur planification d’urgence assiste l’autorité compétente pour la planification d’urgence.

A ce titre, il :

  • coordonne les missions de planification d’urgence ;
  • anime les travaux de la cellule de sécurité et en coordonne le secrétariat ;
  • conseille l’autorité compétente au niveau de la planification d’urgence ;
  • veille à la mise en place des collaborations nécessaires avec les différents services, autorités et autres partenaires.

Il exerce ces missions sous la responsabilité de l’autorité compétente concernée, et conformément à ses instructions.

Les autorités compétentes déterminent sur la base de l’identification et de l’analyse des risques sur leur territoire, en concertation avec la cellule de sécurité et le coordinateur planification d’urgence, le temps de travail que ce dernier consacre aux missions qui lui incombent en vertu du présent arrêté, de sorte que celles-ci puissent être accomplies de manière complète et efficace.

Dans le cadre de la gestion de crise

AR, CHAPITRE V – Gestion de situations d’urgence locales, Section II – Coordination stratégique, Art. 34.

Le coordinateur planification d’urgence assiste l’autorité compétente dans la coordination stratégique de la situation d’urgence.

A ce titre, il :

  • conseille et soutient l’autorité compétente en la matière ;
  • assiste l’autorité compétente dans l’animation des travaux du comité de coordination et en coordonne le secrétariat chargé notamment de tenir le livre de bord visé à l’article 30 du présent arrêté ;
  • informe l’autorité compétente de l’exécution et du suivi des décisions qu’elle a prises;
  • veille au flux d’information et à la mise en œuvre des collaborations avec les autres autorités compétentes.

Il exerce ces missions sous la responsabilité de l’autorité compétente et conformément à ses instructions.


  • fr/coordinateur_npu.txt
  • Dernière modification: 01/12/2019 10:49
  • par Didier LANOTTE